> Retour <

Bref historique

Le crosne du Japon, a été importé en France par Auguste Pailleux en 1882, depuis la Chine - comme son nom ne l’indique pas. M. Pailleux, craignant que personne ne puisse retenir et prononcer correctement Stachys affinis, qui est le nom latin du légume, choisit de le nommer comme son village, Crosne.

Le crosne du Japon a connu un fort développement au début du XXe siècle, mais l’apparition d’un virus, alliée aux difficultés de la culture et de la préparation de ce légume provoqua son déclin en France à partir des années 1950.
 
C’est en 1975 qu’une équipe de recherche de l’ENITHP (école nationale d'ingénieurs des travaux d'horticulture et paysage) se penche sur le cas du crosne, met au point des clones sans virus, et développe des techniques de culture mécanisées et applicables à l’échelle d’une exploitation. Au bout de 10 ans, la superficie de crosne cultivée en France a été multipliée par 50.
 
Aujourd’hui, le crosne reste un légume assez confidentiel, cultivé sur une surface de 100 ha à peu près, répartis dans le Val de Loire, dans la région parisienne, en Bretagne, en Bourgogne et dans la Somme. Il reste ce qu’on appelle un « légume ancien », éloigné des circuits de la grande distribution.


l'Europe s'angage en Ile de France - Ville de Crosnes - Essonne active - Conseil gnral d'Essonne - Fondation Baudoux - Fondation solidarit Socit Gnrale - Fondation Veolia environnement - Fondation Vinci pour la cit - Ile de France - FSE
Abeilles Marachres 2018 - Tous droits réservés - Agence web -  Mentions légales -  Plan du site -  Contact