> Retour <

Les principes de l'agriculture biologique

 
 
L’agriculture biologique est basée sur le respect des cycles du vivant et des équilibres dynamiques qui régissent les écosystèmes. Elle considère le sol comme un espace vivant, rempli d’organismes plus ou moins petits, qui sont tous indispensables à la bonne santé de la plante. Elle cherche à dynamiser les défenses naturelles de la plante plutôt qu’à les remplacer par des molécules de synthèse.
 
Quelques exemples de techniques appliquées en agriculture biologique :
 
  • Utilisation de variétés rustiques adaptées au terroir et à ses pathogènes spécifiques. C’est dans le but de promouvoir la culture de ce type de variétés, de les retrouver et de les conserver que nous mettons en place un jardin conservatoire.
  • La "lutte biologique" : on utilise des êtres vivants qui mangent les organismes pathogènes (par exemple la coccinelle pour se débarrasser du puceron).
  • Le "compagnonnage": on va cultiver côte à côte des plantes qui se protègent mutuellement de leurs espèces pathogènes, ou alors on sème des fleurs plus sensibles à certains pathogènes que notre plante cultivée, et qui sont "sacrifiées" pour que la plante cultivée ne soit pas attaquée.
On ne met aucun "produit phytosanitaire" (les insecticides, pesticides, etc.), ni intrants chimiques sur les plantes et sur le sol.


l'Europe s'angage en Ile de France - Ville de Crosnes - Essonne active - Conseil gnral d'Essonne - Fondation Baudoux - Fondation solidarit Socit Gnrale - Fondation Veolia environnement - Fondation Vinci pour la cit - Ile de France - FSE
Abeilles Marachres 2018 - Tous droits réservés - Agence web -  Mentions légales -  Plan du site -  Contact